09 juillet 2008

L'Europe et l'arrogance chinoise

Platier, 9 juillet. Il est satisfaisant que la décision du président Sarkozy d’assister à la séance d’ouverture des Jeux olympiques ait été prise avec l’accord de ses collègues. Il l’est moins qu’elle coïncide avec les menaces proférées par l’ambassadeur de Chine en France dans le cas où le Président recevrait le Dalaï Lama. Cette affaire apporte une nouvelle démonstration de l’urgence d’une attitude commune des Européens à l’égard d’une Chine de plus en plus arrogante.

1 commentaire:

edgar a dit…

Tout aussi ennuyeux est le fait que M. Sarkozy se soit prononcé après M. Bush sur sa venue en Chine.

Mais, c'est bien connu, les Etats-Unis ne sont pas le moins du monde arrogant.